Politique nationale d'accueil et d’accompagnement des personnes étrangères nouvellement arrivées - Appel à projets 2018 - Actions nationales

12 octobre 2017

La France accueille chaque année 200 000 étrangers issus des pays tiers à l’Union européenne, dont 111 000 environ s’installent durablement sur son territoire.
Au sein de la direction générale des étrangers en France (DGEF), la direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique publique d’accueil et d’intégration des personnes étrangères arrivant en France et souhaitant s’y installer durablement ainsi que celle concernant l’accès à la nationalité française.


La signature du contrat d’intégration républicaine (CIR), mis en place en juillet 2016, marque l’engagement de l’étranger dans un parcours d’intégration républicaine d’une durée de 5 ans. Au cours de celui-ci, les prestations initiales (formations civique et linguistique, orientation vers les services de proximité), délivrées par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), s’articulent avec des actions tendant à un accompagnement complémentaire et/ou plus global (social, professionnel, formations supplémentaires en langue,…).

Pour ce faire, le ministère de l’intérieur mobilise l’ensemble des acteurs (institutions, associations) qui agissent, aux plans national comme local, dans le domaine de l’intégration des étrangers primo-arrivants.

Sur les territoires, les préfets de région et de département assurent la structuration et l’accessibilité de l’offre de services complémentaires nécessaire à la construction des parcours d’intégration, adaptée aux besoins des étrangers, en fonction des orientations stratégiques nationales adressées chaque année par le ministre de l’intérieur.

Ainsi, Si les services déconcentrés de L’État s’attachent à mobiliser les acteurs locaux pour des actions au plus près des territoires, la DAAEN, quant à elle, souhaite, par cet appel à projets national, d’une part, favoriser l’émergence d’une offre de prestations structurante et complémentaire sur le volet prioritaire de « l’insertion sociale et professionnelle » et, d’autre part, professionnaliser les intervenants qui contribuent à l’accueil et à l’intégration des étrangers primo-arrivants.

A cette fin, la DAAEN s’adresse prioritairement pour cette année 2018 comme en 2017 aux têtes de réseau nationales ou acteurs présentant une expertise particulière, qui proposent des actions visant à l’accompagnement des étrangers dans leur insertion sociale et professionnelle. Elle souhaite également poursuivre la professionnalisation des acteurs de l’intégration dans les domaines intéressant les étrangers primo-arrivants (apprentissage de la langue, appropriation des principes et valeurs de la République, accompagnement vers l’emploi, accès aux droits, etc.) en soutenant des projets facilitant leur travail auprès de ce public.