Le logement des nouveaux migrants en 2010

15 mars 2013
Auteur : Virginie Jourdan

Infos migrations n° 36 - mars 2012

Plus des deux tiers des 97 736 signataires du Contrat d’Accueil et d’Intégration (CAI) de 2009 disposaient d’un logement personnel en 2010. Mais avant de vivre dans ce type de logement, nombreux se sont trouvés à un moment de leur vie en France dans une situation « transitoire » ou hébergés par un ami ou de la famille.
 Le type de logement dépend fortement du motif d’admission au séjour. Les personnes arrivées dans le cadre d’une migration familiale sont de manière générale mieux logées que les réfugiés ou les personnes venues pour migration professionnelle. Le sexe et la situation par rapport à l’activité jouent également un rôle déterminant sur le type de logement.