La réinstallation

                              


La réinstallation consiste à accueillir en France des réfugiés particulièrement vulnérables auxquels le Haut-commissariat pour les Réfugiés (HCR) a accordé sa protection dans des pays dits de premier asile où ils ne peuvent trouver une protection durable et effective.
 
Soucieuse de continuer à participer à l’effort de solidarité internationale envers ces réfugiés, notamment dans le cadre de la stratégie triennale pilotée par le HCR, et forte des résultats obtenus au titre du précédent programme (9 965 réfugiés accueillis sur un objectif de 10 000), la France a renouvelé ses engagements afin de réinstaller 10 000 réfugiés sur la période 2020-2021 à partir du Proche-Orient et de l’Afrique, et en s’engageant dans un pays de premier asile supplémentaire, le Rwanda.

Si la crise sanitaire a temporairement suspendu les activités du programme, la direction de l’asile a maintenu un dialogue régulier avec les territoires et l’ensemble de ses partenaires (OFPRA, postes consulaires, OIM, HCR). Grâce à la mobilisation de tous, la France est parvenue, en dépit du contexte sanitaire, à réinstaller 1210 réfugiés sur l’année 2020, se positionnant ainsi en 4ème position derrière la Suède, la Norvège et l’Allemagne au niveau européen et au 6ème rang mondial, derrière les États-Unis et le Canada.

La France reste, en 2021, pleinement engagée en faveur de l’accueil des réfugiés réinstallés. La France s'est ainsi fixé pour objectif d'accueillir 3 800 personnes cette année et mènera des missions de protection dans deux nouveaux pays de premier asile, l’Éthiopie et le Cameroun.

.

La réinstallation des réfugiés subsahariens
Vignette : S’engager pour l’accueil des réfugiés réinstallés

S’engager pour l’accueil des réfugiés réinstallés

Cette plaquette est imprimable au format A4 et au format livret A5 (Le choix "Livret" se règle dans les options de mise en page de l'imprimante).


Télécharger : Format pdf [0,35 MB]

.